Jeune Docteur 3D – BIM – SIG H/F (44 vues)

Limonest - 69
18 avril 2019
CARL Software, spécialiste des outils de Gestion et de Maintenance Assisté par Ordinateur (GMAO), a récemment rejoint le groupe Berger-Levrault. Dans ce contexte, CARL souhaite étendre ses solutions avec la prise en charge de données géométrique 3D. Notre contexte : Identifier la source d'une panne dans un réseau de câblage électrique sous-terrain ou caché ; identifier le chemin d'une canalisation ou d'un réseau de ventilation dans un bâtiment, ou encore connaitre l'emplacement d'une bougie dans un moteur, peut s'avérer un calvaire même pour un technicien chevronné. A mesure que la technique progresse et se diversifie, les équipements de toute sorte se complexifient et leur maintenance aussi. Par conséquent les activités de maintenance nécessitent un support, qu'il provienne des procédures ou du regard d'un expert. Le BIM ou Building Intelligent Modeling promet depuis 10 ans à l'industrie du bâtiment, d'offrir des standards permettant de mêler géométrie 3D de l'espace et métadonnées. Des standards comme l'IFC permettent désormais de penser que le BIM arrive à maturation. Désormais toutes les nouvelles constructions réalisées dans le cadre d'appel d'offre à des marchés publics imposent la livraison d'une maquette BIM. Ces maquettes sont généralement réalisées avec des outils tel qu'Autodesk Revit ou ArchiCAD. L'intégration de ces maquettes dans un produit fini nécessite toutefois un travail non négligeable de prétraitement (triangulation et tessellation dans certains cas), et de simplification géométrique dans le cas de modèles volumineux ou de dispositifs de rendu à faible capacité de calcul. Il en va de même pour les modèles obtenus par acquisition laser où le rendu de nuages de points nécessitent des traitements particuliers (e.g. création d'octree) et des techniques de rendus spécifiques (e.g. GPU instancing). A cette vision indoor du bâtiment vient s'ajouter également l'arrivée de BIM Infrastructure. BIM appliqué à des processus de production ou des infrastructures routières, ferroviaires, etc. Sans oublier les problématiques liés au multi-échelle avec le passage ou la convergence entre du SIG 3D et des maquettes numériques.