Top 10 des métiers du web en 2015

Développeur PHP, Chef de Projets Web, Chargé de SEO… quels sont les métiers les plus demandés dans le secteur du Web en 2015 ? A l’occasion de son renouvellement, Recruteo.com a analysé des centaines d’offres d’emploi postées par des entreprises évoluant dans le web sur les premiers mois de 2015. Sans surprise, les recruteurs du web recherchent majoritairement… des développeurs.

 

INFOGRAPHIE Recruteo

 

 

 L’IT, catégorie reine de ce début 2015.

Représentant plus d’une offre sur trois, l’informatique prédomine sur le marché de l’emploi dans le web. Suivi de peu par les offres en Webmarketing (29% des annonces), l’IT est le secteur pour lequel les sociétés du web fournissent le plus gros effort en termes de recrutement. Le PHP est le langage le plus demandé par les entreprises du Web. Parmi les autres technologies qui reviennent souvent, on compte .Net, AngularJS, Python et Java.

Mobile et Data : des métiers en plein essor.

Ceux qui ont fait le pari de se former sur mobile ou de se spécialiser en Data ont fait le bon choix : les métiers IT liés aux Mobile représentent déjà plus d’une offre sur 5, résultat sans surprise au vu du boom de ce secteur ces dernières années.

Absents des sites emploi il y a peu, les métiers de la data font leur grande arrivée. Ils représentent presque une offre sur 10 dans le domaine de l’informatique (en additionnant les Data Miners, Data Scientist, et ingénieurs Big Data). Le Big data n’est plus un mythe futuriste, il s’installe aujourd’hui dans les entreprises, même les PME.

Webmarketing : le référencement reste la priorité.

Début 2015, 29% des offres d’emploi postées par les entreprises du Web sur Recruteo.com concernent des postes en Webmarketing. Le métier le plus recherché est celui de référenceur (15% des offres webmarketing). De plus en plus souvent rattaché au département Marketing, le CRM occupe désormais une place prépondérante dans l’esprit des recruteurs du web et représente 12% des offres du secteur, suivi du SEM (11%), Traffic Manager (9%) et autres Community Managers.

Le Webmarketing recrute 40% de stagiaires.

Alors que les CDI représentent 2 tiers des offres d’emploi tous secteurs confondus, les métiers du webmarketing enregistrent le plus faible pourcentage du tant convoité contrat. Les CDI y sont délaissés au profit des stages (38%). Pourquoi ? Il reste plus facile de recruter ou de former quelqu’un en webmarketing que dans les autres secteurs. On proposera donc moins souvent de CDI directement à un candidat, contrairement au secteur IT où la concurrence est rude et les entreprises tentent de séduire les candidats avec de beaux contrats.